Commémoration du 11 novembre 2013

A 11 h 30 au cimetière de Fournes en Weppes, un premier hommage est rendu aux soldats issus de la commune et décédés lors de la Première Guerre mondiale. Afin de les repérer, un drapeau tricolore est placé près de leurs tombes. Le drapeau de notre pays est ensuite hissé en leur honneur.
Toutes les personnes présentes se rendent ensuite au calvaire où Mr Herbaut, maire de Fournes en Weppes, dépose une gerbe.
Le cortège, accompagné de  l’harmonie municipale, se rend au monument aux morts où Monsieur le maire, encadré par les enfants des écoles, dépose une nouvelle gerbe.
Puis, Mr Herbaut lit l’allocution du 11 novembre 2013 qui rend hommage à tous les morts pour la France durant les différents conflits du XXème siècle.
L’harmonie municipale joue La Marseillaise et la Sonnerie aux Morts.
Tous ont ainsi rendu hommage aux soldats morts pour notre pays. Au nom du devoir de mémoire, Mr Herbaut a remercié particulièrement les enfants présents.
Les enseignantes et les enfants de l’école ont fait preuve de leur implication dans ce devoir de mémoire. Chaque classe avait, selon l’âge des enfants, échangé sur cette guerre par des documents, des lectures, des vidéos…
Ainsi, un peu, pour le devoir de mémoire et beaucoup pour ne pas oublier ce qui pourrait se reproduire, retournons le 11 novembre, il y a 95 ans :
« Le lundi 11 novembre 1918, à 11 heures, dans toute la France, les cloches sonnent à la volée. Au front, les clairons bondissent sur les parapets et sonnent le « Cessez-le-feu », « Levez-vous », « Au Drapeau », « La Marseillaise » jaillit à pleins poumons des tranchées. Même soulagement en face, dans le camp allemand.
Pour la première fois depuis quatre ans, Français et Allemands peuvent se regarder sans s’entretuer. Un armistice a été conclu entre les Alliés et l’Allemagne, dernière des Puissances Centrales à rendre les armes.